Concurrente malheureuse de la pliante Gérard en 1911, la bicyclette pliante du Capitaine SAUVAIN est présentée dans la revue du cercle militaire ainsi que dans des publications civiles, telles que la revue mensuelle du Touring Club de France (TCF) ou le bulletin de l'Union vélocipédique de France.


Un brevet avait été déposé et enregistré auprès de l'ONPI (ancêtre de l'INPI) en février 1911 sous le n° 430165.
Différents certificats d'addition complétèrent celui-ci.

L'introduction précisait sa vocation militaire :

" La présente description a pour objet une bicyclette pliante portative destinée à l'armée. Cette bicyclette est dénommée bicyclette pliante portative Sauvain-Suchet."

Contrairement à la pliante Gérard, la pliante Sauvain repose sur un modèle classique de cadre. Elle se rapproche de la pliante Gladiator et de la pliante Peugeot.

Elle fut écartée en 1912 par la commission d'examen au motif d'une insuffisance de robustesse et le capitaine SAUVAIN fut invité à poursuivre ses travaux et à proposer un nouveau modèle.

L'inventeur de cette bicyclette était Jean Octave Ferdinand SAUVAIN, Chef de bataillon et Commandeur de la Légion d'honneur.

Une brochure descriptive publiée en 1912 a récemment été vendue sur un site d'enchères en ligne.

Bien qu'il revendiquait avoir été collaborateur d'Henri Gérard, je n'ai pas réussi à trouver confirmation de cette collaboration.

Une nouvelle version de cette bicyclette, brevetée en 1922, fut présentée en 1925 : elle était pliante mais aussi démontable. Mais il était trop tard pour en équiper les troupes : la mécanisation avait fait son apparition, les chasseurs cyclistes vivaient leur dernières années d'existence.

Le capitaine SAUVAIN avait également inventé un vélo-ski représenté sur une des cartes postales de la semaine d'hiver 1910 dans les Vosges.