La commémoration du bicentenaire de la liaison Beaune-Dijon à draisienne effectuée par François Lagrange (1792-1846) le 23 août 1818, s'est déroulée dans d'excellentes conditions.

De nombreux curieux sont venus voir cette machine qui est à nouveau fabriquée pour les enfants et commercialisée parfois sous le nom de " baby-vélo ". Leurs parents se doutent-ils que cette machine fut inventée en 1817 par le baron Carl Drais von Sauerbronn, originaire du Duché de Bade ?

Voir l'album souvenir

Trois rendez-vous à Beaune, Nuits-Saint-Georges et Dijon, villes au coeur de cette histoire :

  • Beaune, lieu d'habitation de François Lagrange à compter de 1813 et ville de départ de cette liaison,
  • Nuits, ville de naissance de François Lagrange,
  • Dijon, ville où François Lagrange fit des démonstrations de draisiennes les 24 et 25 août 1818.

Le Centre beaunois d'études historiques (CBEH) a organisé l'événement sur Beaune et facilité l'organisation dans les deux autres villes. Qu'il en soit ici de nouveau chaleureusement remercié.

C'est dans le n° 35 du Recueil des travaux du CBEH que l'article rédigé par mes soins l'an passé, a été publié.

Depuis, de nouveaux documents disponibles en ligne ou collectés auprès de services d'archives locaux, ont permis d'enrichir chacune des trois conférences. Ce sera probablement l'occasion d'une nouvelle publication.

Les publics beaunois, nuitons et dijonnais, se sont montrés fort intéressés par cette histoire : beaucoup d'échanges et nombreuses questions. A chaque fois ce fut un réel plaisir de partager cette histoire qui appartient au patrimoine de chacune de ces trois villes.

Les curieux étaient également nombreux pour admirer les deux draisiennes (comme en août 1818), et essayer celles-ci avec l'aide de leurs propriétaires.

Une page du site velocipedistes.com est dédiée à cet événement.