Il y a 160 ans, le 9 octobre 1858, la France et le Japon signait un traité d'amitié et de commerce.

Cet anniversaire est l'occasion de rappeler que l'empire du soleil levant s'intéressa lui aussi à la bicyclette pliante Gérard.

Ainsi, lors du salon du cycle de 1896 à Paris, on remarqua sur le stand de Charles Morel, la présence d'officiers japonais en grande tenue.

Quelques années plus tard, la bicyclette pliante Gérard est citée et présentée dans différents articles de presse japonaise.

J'ai eu le plaisir d'échanger avec Satoshi qui m'a mis sur la piste des documents japonais conservés à la Bibliothèque nationale du Japon. Il m'a traduit ces documents, après m'avoir permis d'en acheter une copie.

J'ai pu ainsi découvrir un officier japonais le Major Ninomiya, photographié avec la pliante Gérard.

ninomiya11
Photographie publiée en 1902 dans le magazine Rinyu (Rin signifiant roue et Yu signifiant ami)

Lors du recensement entrepris, j'ai également appris la présence d'un exemplaire de la pliante Gérard dans les collections du Bicycle cultural center (BCC) de Tokyo, dont Keizo Kobayashi est l'honorable correspondant.

Lors d'un de ses voyages au Japon, il a pu demander et relever le numéro de cet exmplaire qui est le 1766.

Tous mes remerciements à Keizo et  Satoshi qui ont facilité ces recherches lointaines, et m'ont ainsi beaucoup aidé.